Auteur Sujet: Tout savoir sur les bougies  (Lu 1938 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ptitducky

  • Coinc'inette
  • LyonMotards
  • LyonMot' accro
  • ******
  • Messages: 6980
Tout savoir sur les bougies
« le: 11 juillet 2005 à 20:45:02 »
Voila ce que j'ai trouvé :

voila la nomenclature qui pêrmet de lire une bougie :
Une bougie porte plusieurs chiffres et plusieurs lettre qui coresspondent chacune à  quelquechose, voila donc le "décodage" :
prenont en exemple une bougie de type CR9ES8 pour le moment ce n'est pas forcément lisible pour tout le monde :

C = diamètre de filetage
A=18 mm
B=14 mm
C=10 mm
D=12 mm
E=8 mm

R = configuaration et caractéristiques
P=à  bec isolant proéminent
R=à  résistance incorporée
U=à  décharge superficielle ou semi-superficielle

5 = degré thermique
2=type chaud
.
.
.
13= type froid
un degré thermique trop bas provoque une température de fonctionnement trop élevé et vice versa.

E = longueur du filetage
E=19 mm
H=12.7 mm

S = configuration et caractéristiques
S=type standard
Y=à  électrode centrale a gorge en V
V=à  electrode centrale constituée de matériaux précieux
VX=electrode platine chez NGK
IX=electrode iridium chez NGK
A=type spéciale (electrode fendue ect ect)
C=à  electrode de masse oblique ou biseautée

8 = écartement des électrodes
8=0.8 mm
9=0.9 mm
10=1 mm
ect ect
.
Une bougie de type Y en moto ce n'est pas genant par contre une de type A parce que l'électrode de masse (celle qui fait l'ergot) est fendue est très déconseillée puisque les deux morceaux étant plus petit il est arrivé a certains moteur d'avaler un bout d'électrode.
Les bougies de type irridium (ou platine) que l'on trouve actuellement sur le marché ne sont interressante que pour les hyper sportive ou alors pour les autres a condition d'avoir tellement modifié le moteur que son rendement néccéssite un tel type de bougie, tout ce que vous pourrez entendre de ci et de la n'est que pipeau commercial, pire meme une bougie irridium sur une moteur classique peut meme le faire consommer plus et lui faire perdre quelques chevaux. Une bonne bougie irridium se doit d'etre associé à  une électrode de masse biseautée pour assurer un front de flamme correct.
En ce qui concerne les multi-electrodes, si une personne vous annonce un meilleur rendement grace à  une étincelle multiple et bien c'est du flutiau commercial aussi, le courant électrique prend le chemin le plus facile, donc qu'il y ai une deux trois ou quatres électrodes il n'y aura toujours qu'une étincelle. La différence c'est qu'une régulièrement l'etincelle part de l'electrode 1 ensuite de la 2 ensuite de la 4 ensuite de la 3 en fonction de l'usure de chacune. Ne croyez pas non plus que du coup la bougie fera 2, 3 ou 4 fois plus de temps puisqu'il n'y a toujours qu'une electrode centrale du coup c'est elle qui devient le facteur limitant. Disons que pour une 4 électrode 2.5 fois plus de temps c'est bien sachant que certains les vendent 3 fois plus cher pas besoin de sortir de saint cyr pour se rendre compte que ça r'nifle l'arnaque.

Hors ligne africa42

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1126
  • Moto: Africa Twin
Re: Tout savoir sur les bougies
« Réponse #1 le: 25 juillet 2005 à 02:44:15 »
Fichtre ça c'est de la théorie !!! pit'ain je m'incline cher maître ... :D  :D
Quelle joie de pouvoir être sur 2 roues comme on est sur 2 jambes..