Auteur Sujet: WSBK 2011: Haslam chez BMW  (Lu 517 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne airpébé

  • Animateur LM "Sorties"
  • LyonMot' accro
  • ******
  • Messages: 11874
  • Poireau à la Quich'Team
  • Moto: bandit 1250 S blanc
WSBK 2011: Haslam chez BMW
« le: 30 septembre 2010 à 17:21:05 »

WSBK 2011 : Haslam raconte son transfert chez BMW

 
On sait depuis quelques jours que Léon Haslam roulera sur la BMW officielle, en lieu et place de Ruben Xaus, en 2011. Récemment, il s'est exprimé sur son transfert, l'un des plus intéressants de la prochaine saison WSBK. Voici les tenants et les aboutissants des tractations entre l'équipe bavaroise et le pilote britannique.
 

En 2011, les machines japonaises et italiennes de WSBK vont devoir faire face à un tandem potentiellement dévastateur : BMW-Haslam. En effet, le pilote anglais, leader du championnat pendant tout le début de saison 2010, sera le coéquipier de Troy Corser au sein du team officiel BMW et semble avoir un seul objectif : prendre sa revanche sur Max Biaggi et sa RSV4. Satisfait d'avoir obtenu l'un des rares guidons d'usine de la catégorie, Haslam est revenu récemment sur l'histoire et les motivations de son transfert dans les colonnes de nos confrères de MCN.

6 mois de réflexion

"Le premier contact avec BMW s'est opéré à Portimao, fin mars. J'étais en tête du championnat, alors j'ai répondu "C'est gentil mais non merci." Ensuite nous nous sommes parlés à Silverstone et la situation était la même. Nous essayions de savoir quel degré d'aide nous allions obtenir de la part de Suzuki, mais cette recherche est restée vaine. Au Nürburgring, je me suis entretenu avec Francis Batta (le patron du team Suzuki Alstare ndlr) et il m'a autorisé à parlementer avec BMW alors que nous attendions encore une réponse de Suzuki. Nous pensions que cela ne serait qu'une question de jours mais tout cela n'était pas résolu à Imola."

Une saison 2011 excitante

"J'ai vraiment l'impression d'avoir tiré le meilleur parti de mon matériel et de ma GSX-R 1000 car nous nous sommes battus avec Biaggi tout au long de la saison. De plus, Francis Batta est un véritable gentilhomme de m'avoir laissé partir chez BMW. C'est très excitant. Je suis allé dans leur atelier et ai passé du temps avec l'équipe. Leur projet a un gros potentiel. Les Bavarois sont complètement impliqués donc l'aide de la part de l'usine est totale. Ils sont seulement dans le top 10 avec Corser cette année mais, si je me souviens bien, nous avons élevé la Suzuki dans les 10 meilleures en 2009 et en avons fait une machine de pointe. De fait, je suis sûr que nous pouvons réitérer."



L'argent n'a pas d'odeur mais quand tu n'en a pas  ça se sent