Auteur Sujet: [CR Inside] Piste, or not piste... That is the question...  (Lu 6308 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne baz

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 651
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #30 le: 01 mars 2016 à 12:53:09 »
Pour moi c'est intéressant de pister avec sa propre moto

C'est surtout la solution la moins risquée d'un point de vue financier. Je me souviens d'un apprenti pistard qui a payé, il y a deux ans, 1600€ de réparations sur une R6 de location. Tout ça juste pour un poly abîmé sur le flanc droit et de la protection de réservoir + un silencieux rayé. A part ca, la moto etait OK. Vu le prix d'un poly complet (300-400€) et vu que le silencieux en question n'a pas été remplacé (j'ai vu la moto en fin d'année dernière), je dirais que le loueur a fait une belle opération financière.

Hors ligne Flo44

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1068
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #31 le: 01 mars 2016 à 15:07:30 »
sponso par la mutuelle des motard aussi
EX two strokes powerrrr

Hors ligne greg69

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 235
  • Tailler la zone avec elle...
  • Moto: Tracteur LC8 & Tracteur qui fume bleu
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #32 le: 02 mars 2016 à 00:55:25 »
Suis ton idée plutôt ton envie, ton feeling Carcajou - Fonces  ;) :top:  :top:
L'expérience du circuit pour approcher des "limites" (j'ai pas dit dépasser et aller au tas  :-X  ::)  ;D) est très utile pour rouler sur routes ouvertes ensuite avec une meilleure connaissance de notre marge de manœuvre :top:

Je dis ça car je l'ai fait avec ma sauterelle pas du tout prévue à cet effet et ça renforce la connaissance de ta brêle, ses réactions, des plages de régime rarement abordés sur route, etc... si j'avais pu j'aurais essayé avec ma SDS et les valoch  ;D
Comme dit plus haut les chaussettes d'origine trouvent vite leur limites mais vu le nombre de tours des cessions, le plus gros danger vient des pneus froids sur les premiers tours... et puis descendre un peu la pression pour mieux faire travailler la carcasse plutôt que dégommer les BDP  :geek:

Pour moi le but n'étant pas le scratch et d'augmenter son chrono mais d'optimiser ses trajo et ses freinages et surtout de kiffer l'instant  :top: raison pour laquelle je n'ai pas essayer les positions "sportive" sorties de genoux et touti quanti: mon but, le "roule toujours", garder ma conduite habituelle et la position qui va avec. Mais passages après passage, tu penche de plus en plus le buste à l'intérieur, tu sors un demi fesse, de manière naturelle ou plutôt instinctive ;)
Ce que je veux dire c'est que perso je ne trouve pas l'intérêt de forcer son geste, sachant que la sortie de genou ne sert qu'exclusivement que sur circuit  :coolsmiley: ayélapolémiqueestlancée  ;D

Tu verras y'a un avant et après "dépucelage" sur circuit :top:  :top: donc je ne peux que t'inviter à ne pas rester vierge  ;)  ;D et c'est surtout que ça va énormément apporter à ta conduite quotidienne  :top:

yapluskafoke  ;)
« Modifié: 02 mars 2016 à 00:57:22 par greg69 »

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
Re : Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #33 le: 02 mars 2016 à 10:05:10 »
Merci greg69 pour ton retour d'expérience  :top: :top: qui décrit très bien ce que je souhaite trouver en roulant sur piste (connaissance accrue de la brêle et de ses marges de manoeuvre).

Et c'est sûre que je pars avec l'idée de bosser à fond les trajectoires, techniques de freinage, positions de conduite, plutôt que de faire péter un chrono, pour une première expérience avec ma moto de tous les jours!

Tu verras y'a un avant et après "dépucelage" sur circuit :top:  :top: donc je ne peux que t'inviter à ne pas rester vierge  ;)  ;D et c'est surtout que ça va énormément apporter à ta conduite quotidienne  :top:

yapluskafoke  ;)

 ;D  ;D ;D

L'image est  ^-^  ;D (mais convaincante :coolsmiley:)

J'en suis maintenant à la phase du choix de la formule du stage, soit sur 1 ou 2 jours, avec de Radiguès Rider School à Bresse (il y a aussi BMC Moto, mais les dates me conviennent moins). De RRS est encensée par la critique, au niveau sécurité, encadrement et formation :top: et j'ai vraiment envie, quitte à faire un stage, d'apprendre les bonnes bases.

Je ferai aussi sûrement plus tard le stage avec PMMC à Alès, sur piste de rallye, avec roulage dans les Cévennes l'après-midi car ça, par contre, je suis sûre que ça va me botter  :_cheesy: Et Barbara Collet a rejoint leur staff :top:

"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)

Hors ligne Cyril2smc

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 487
  • Moto: Aprilia 750 Shiver 15'
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #34 le: 02 mars 2016 à 11:23:38 »
Dans l'optique purement "sécurité" j'ai vu ce stage de BMC à Bresse : http://www.bmc-moto.com/typestages/detail/index.html?typestages_id=13
Apparemment il y a aussi le travail du regard qui est travaillé mais j'ai bien l'impression qu'on soit dans un exercice type plateau en un peu plus complet...


J'ai réservé mon stage les 29 et 30 mars prochain avec BMC moto ( stage Bresse Moto School ), je pourrai te faire un mini CR si d'ici là tu es toujours hésitante ;)
Avec un peu de chance je pourrai peut-être essayer la 1299 Panigale ;D
« Modifié: 02 mars 2016 à 11:26:34 par Cyril2smc »

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
Re : Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #35 le: 02 mars 2016 à 12:37:02 »
J'ai réservé mon stage les 29 et 30 mars prochain avec BMC moto ( stage Bresse Moto School ), je pourrai te faire un mini CR si d'ici là tu es toujours hésitante ;)

Avec plaisir  :) :top:  (j'avais bien l'attention de t'envoyer un petit MP pour avoir tes impressions ;))
"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #36 le: 08 mars 2016 à 13:33:01 »
Décision prise, inscription faite à une journée avec DRRS...

Merci pour tous vos avis et retours d'expérience  :top:
"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)

Hors ligne fredingue

  • SuperModo
  • LyonMot' accro
  • *****
  • Messages: 16697
  • A bientot Syl... Mais pas tout de suite
  • Moto: 2500 cm3 de Teutonn's
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #37 le: 13 mars 2016 à 09:59:10 »
Tu nous raconteras ça  ;)

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
Re : Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #38 le: 14 mars 2016 à 20:05:10 »
"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
[CR Inside] Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #39 le: 29 avril 2016 à 11:36:27 »
Bon, allez hop, place au CR  ;)

Le stage a eu lieu hier, sur le circuit de Bresse. Il était offert sur deux jours, avec la possibilité de ne s'inscrire qu'à une seule journée. J'ai préféré opter pour cette dernière formule, qui permet déjà de se faire une idée de ce qu'est la piste, le tout encadré par des pros.

Le rendez-vous étant fixé entre 7h45 et 8h00 mercredi matin sur le circuit de Bresse, je mets le réveil vers 5h00 et décolle de Lyon à 6h20.

Pas question de passer par les petites routes, je vais me taper 1h15 d'autobeurk, mais c'est le prix à payer pour arriver à l'heure! Je serai récompensée par un lever de soleil sublime sur la campagne bleue enveloppée de ses voiles de brumes dansantes. Il fait froid, sûrement moins de 5 degrés, mais cela ne me dérange pas. Et le top, il y a très peu de circulation à cette heure-ci.

Je me ferai pourtant une sacrée frayeur sur la route !!! (En fait une de mes plus grandes trouilles avec cette moto  :()

La CB 500 n'a pas de jauge d'essence, et il faut la mettre manuellement sur la réserve : à cours d'essence, la moto ralentit fortement et s'arrête en quelques secondes  :geek:  La manette du réservoir se trouvant "idéalement" placée dans un renfoncement sous le bas de la cuisse gauche, déjà introuvable à l'arrêt, je vous explique pas le scénario catastrophe sur l'autobeurk en plein dépassement de semi-remorques  :dead:

Je fais donc hyper gaffe de remettre mon compteur kilométrique à 0 à chaque plein, pour savoir où j'en suis ! Comme j'ai une autonomie de + de 320 km avant réserve, je me suis dit que j'avais assez pour atteindre le circuit et faire le plein là-bas. Mais ça, c'était sans compter la manif contre le contrôle technique, où j'ai brûlé quelque 20 bornes d'essence en surplace !

Juste avant la sortie 10 (je suis presque arrivée, le circuit est à la sortie 9 de l'A39), je vois une station service et me dit "OK c'est bon, j'ai encore plus de 20 bornes d'autonomie, je m'arrête pas". Deux minutes après, la moto ralentit brusquement  :o horreur !!! C'est la panne, il faut passer sur la réserve  :dead:

Heureusement, j'étais toute seule à ce moment-là ! J'ai pu et ai eu le temps de me rabattre sur la BAU avant que la moto s'arrête. J'ai dû en descendre pour tourner la manette, frôlée par les poids lourds que j'avais dépassés 10 minutes avant.

Une fois sur la réserve, la moto a fini par repartir après 2 ou 3 tentatives pour la redémarrer.

À la sortie de l'autoroute, passablement secouée, je passe devant la pancarte indiquant le circuit sans la voir :D et je  tournicote pendant un bon quart d'heure dans la campagne avant de me garer devant le camion de la DRRS.

Une fois là, ça a été la course, il fallait s'inscrire, payer la combi de location, scotcher les phares, diminuer la pression des pneus, etc. (Je tiens au passage à souligner l'organisation parfaite, le professionnalisme, la rigueur et l'extrême gentillesse de tout le staff, mécaniciens, commissaires de piste, photographe, tous  :top: :top:)

Au moment d'essayer la combi, horreur !!! Impossible de rentrer dedans  ;D ;D ;D mes mollets ne passaient pas  :2funny: pourtant j'avais bien vérifié les tailles avant !

On m'en file une la taille au-dessus, et là nickel, c'est du sur-mesure  :top:

Avec tout ça il fait hyper froid, 4 ou 5 degrés, voire moins (on a même droit à du grésil à un moment) :geek:

Après qu'on nous ait expliqué le déroulement de la journée et les consignes de sécurité, on fait nos deux premiers tours de piste (sur laquelle j'arriverai à la bourre, avec ces histoires de combi, mais l'instructeur prendra le temps de refaire un tour devant moi).

Et là commence une journée que j'ai trouvée passablement longue  :(

Est-ce la fatigue, le froid, la pédagogie, je me sens de plus en plus déplacée avec ma CB, au milieu des autres débutants en 600 ou en 1000, dont certains auront le genou à quelques centimètres du sol avant la fin de la matinée...

Ultra débutante ou tout simplement moins douée, j'ai eu du mal à comprendre la chronologie des instructions, comme par exemple devoir tout de suite déhancher alors que nous n'avions même pas encore vu et expérimenté cette position en statique sur nos propres motos. Nous nous sommes entraînés à celle-ci 10 secondes chacun sur une R1  ??? C'est pas vraiment la même architecture qu'une CB 500 pour la prise de repères  :P

Je m'attendais en fait à voir les trajectoires en premier, puis à bosser le freinage et le rétrogradage (obligatoire dans mon cas avec une CB 500), puis enfin la position et ensuite expérimenter le tout dans 2 ou 3 virages, pour avoir les bases et bien pouvoir les bosser sur circuit.

Je me sentais incongrue, avec l'impression d'avoir loupé un truc, et à la fin je n'ai même pas fait les derniers tours de piste prévus! J'étais loin de conduire à la vitesse des autres débutants, qui me dépassaient en trombe avec leur 600 ou leur 1000, et je pensais sans cesse au risque de collision, sûrement la dernière chose à laquelle penser pour rouler sereinement sur piste!

J'ai pu par contre revoir ma technique de freinage, et m'exercer, ce qui n'était pas du luxe ! Et pouvoir se rendre compte à quel point la position du corps et sa mobilité influent sur le comportement de la moto, notamment pour tourner, a été vraiment enrichissant !

Deux jours après, j'ai les quadriceps cramés et la joie de m'être remise en question ! et malgré ce bilan mitigé, je retenterai sûrement l'expérience  ::)
« Modifié: 02 mai 2016 à 06:13:10 par fredingue »
"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)

Hors ligne Peps

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 332
  • Il faut un début à tout !
  • Moto: MT 07
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #40 le: 29 avril 2016 à 12:11:23 »
Un grand merci pour ce partage d'expérience Carcajou !
Je suis comme toi et franchement le déhanché n'est pas ce que je recherche en premier dans un stage circuit.
Bon tu as pu tout de même travailler le freinage et l'essentiel est de ne pas être rentrée "bredouille" en expérience !
La bise  ;)

Hors ligne dante0891

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1292
  • Moto: bandit 600
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #41 le: 29 avril 2016 à 12:53:40 »
Petit retour sympa même si malheureusement tu n'es pas si satisfaite que ça du stage :(

Hors ligne La Princesse

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 637
  • Moto: BMW S 1000 RR
Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #42 le: 29 avril 2016 à 15:46:40 »
je suis assez étonnée aussi du déroulement de la journée?!  :idiot:
pour avoir commencé aussi par une journée Stage, je peux te dire que ca s'est déroulé completement différemment avec des ateliers obligatoires le matin: freinage avant, arrière, position sur la moto, des petits parcours à allure lente, à allure rapide,  analyse des trajectoires sur papier,  et l'après midi seulement des seances de piste...histoire d'avoir dèjà les bases avant de démarrer! et ca, sur une journée..
Dommage que tu n'es pas été 100% satisfaite du stage  :-[
si tu veux te lancer directement on va à Ales le 28 juin entre filles (dont Chacha qui sera également novice)  ;)

Hors ligne Carcajou

  • LyonMotards
  • Pro
  • *****
  • Messages: 1096
  • Moto: Deux ronins
Re : Re : Piste, or not piste... That is the question...
« Réponse #43 le: 29 avril 2016 à 19:25:28 »
Je suis comme toi et franchement le déhanché n'est pas ce que je recherche en premier dans un stage circuit.

Au contraire  :) ! Cela m'aurait vraiment plu de mieux en comprendre les bases ! La sensation doit être vraiment géniale  ::) et cela fait vraiment partie de la conduite sur piste  :top:

je suis assez étonnée aussi du déroulement de la journée?!  :idiot:
pour avoir commencé aussi par une journée Stage, je peux te dire que ca s'est déroulé completement différemment avec des ateliers obligatoires le matin: freinage avant, arrière, position sur la moto, des petits parcours à allure lente, à allure rapide,  analyse des trajectoires sur papier,  et l'après midi seulement des seances de piste...histoire d'avoir dèjà les bases avant de démarrer! et ca, sur une journée..
Dommage que tu n'es pas été 100% satisfaite du stage  :-[
si tu veux te lancer directement on va à Ales le 28 juin entre filles (dont Chacha qui sera également novice)  ;)


Je pensais que ça se passerait comme tu viens de le décrire !

Pour le stage du 28 juin, j'y ai sérieusement pensé hier, en me disant qu'après cette première expérience qui m'a laissée sur ma faim, cela pourrait être top  :top:

Je devrais partir en voyage autour de cette date, mais rien n'ai encore fait ! Si mon voyage ne se fait pas, je suis partante, je descends avec vous à Alès pour le stage  :top:  :top:
"Hier, j'étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd'hui, je suis sage et je me change moi-même" Djalâl Od-Dîn Rumî (1207-1273)