Auteur Sujet: Yamaha MT-01  (Lu 2517 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne BibiHSav

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 782
Yamaha MT-01
« le: 12 juillet 2005 à 16:56:00 »
Il est souvent interressant d'essayer de nouvelles montures, pour se remettre en question et aussi pour découvrir de nouvelles machines.
Ce matin donc, je me pointe chez Yamaha pour essayer la MT-01. Après l'administratif d'usage (photocopie du permis de conduire) je repars au guidon du monstre.

Tout d'abord on démarre le truc, et le régime de ralenti est 900 rpm. J'ai l'impression que ça va caller. J'enfile casque et gants, et je m'installe sur le monstre. Finalement ce n'est pas si lourd que ça. Réglage de rétros, première et on y va. J'ai failli caller. La commande d'accélérateur est plus dure que toute les autres motos essayées jusque là . Aller c'est parti, les pieds remontent sur les reposes  pieds.

L'une des premières choses qu'on remarque sont les vibrations. Il y en a vraiment beaucoup sur l'avant de la selle; à  tel point qu'on a les valseuses qui s'entrechoquent et une érection d'autodéfense vous contre à  quel point le cuir peut être serré. C'est quand même un peu génant pour conduire, rien y fait ça ne passe pas. Faut penser à  autre chose, mettre du gaz par exemple.

Direction une double voies. La moto est facile, le bruit du moteur juissif, la boite de vitesse douce et précise. Les deux freins sont mordants et efficaces.
Sur la double voies, je suis à  un rithme tranquille (160 km/h) et l'impression de me trainer grave. Finalement meme sur un tel engin on allume sévèrement.
Direction un petit col maintenant avec des virages serrés. Forcément des origines "sportives" (mdr n'est-ce pas?)  me font monter dans les tours, le rupteur me rappelle à  l'ordre avec force et vigueur. Oups pardon 5500 rpm, c'est le régime minimum sur le VFR.

OK j'ai compris, je passe la 5 tout de suite, et n'y touche plus. La moto reste facile et passe de virage en virage rien qu'en y pensant.
A plusieurs reprises je me fais peur, car j'ai l'impression que je vais tout racler, calles bottes, moteurs, sabot, etc... etc... Alors un petit coup de frein à  l'entrée du virage puis gaz en sortie.

La moto semble rouler sur un tapis de velours. Mais les vibrations du réservoir sont toujours présentes. Je dois dire que rouler en permanence en érection n'est pas chose facile lol.
Les petites jupettes qui se balancent sur les trottoirs donnent envie de s'arrêter pour se soulager.

Je m'amuse dans cette montée de col, j'ai vraiment l'impression de me trainer. Le couple délivrée par le monstre est tout doux, mais bien efficace. Dans les grandes courbes à  160 km/h le chassis montre vite ses limites.
Alors j'enroule à  90 km/h, c'est presque plaisant. Redesente du col, toujours aussi plaisant. Cette fois je me fais plaisir à  110 km/h. Effectivement on roule moins vite qu'en 999.
Un peu de ville et retour à  la concession. A aucun moment je n'ai ressenti le poids de la moto. Elle est bien équilibrée.

Après cet essai, je reprends la VFR et sa position crapeau des marais. Décidément j'aime bien faire le crapeau moi.
Pas de vibration, une position qui te mets en accord avec ta moto et la route. Que demander de plus à  part des Watts.

Hors ligne BibiHSav

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 782
Re: Yamaha MT-01
« Réponse #1 le: 12 juillet 2005 à 17:00:42 »
LE joujou n'est pas donnée 13500 roros.
Il y a une version SP avec écopes d'entrée d'air en carbone. Une vraie arnaque de chez Yam.

Hors ligne eldarin

  • LyonMotards
  • LyonMot' accro
  • ******
  • Messages: 6633
  • Moto: 1000 GSXR L0 dark et une pistouille :-P
Re: Yamaha MT-01
« Réponse #2 le: 12 juillet 2005 à 19:58:59 »
Ca c'est sur qu'il faut essayer avant de critiquer ou d'en parler, c'est bien sa bibi. Malheureusement pas le cas de tout le monde.

Mais que pense tu de sa plage d'utilisation, est t elle si reduite que ca ? Je veux dire, est t elle suffisante pour  ce genre d'engin ?

Mais a ce taro, qu'en est t il de la finition ?

Beaucoups de question hein ? !  :D
Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre

Hors ligne BibiHSav

  • LyonMotards
  • Semi Pro
  • ****
  • Messages: 782
Re: Yamaha MT-01
« Réponse #3 le: 12 juillet 2005 à 22:02:31 »
Salut Eldarin.

Pour la plage d'utilisation est amplement suffisant.
de 1500 à  5'500 tours/min. En 5 à  1500 ça trate sans sourciller, et ça tracte bien. Vers 3'500 ça pousse fort, à  partir de 4500 ça commence à  s'étouffer. Cette plage d'utilisation je ne l'ai pas trouvé réduite. passé de 70 à  160 sur le meme rapport (4, je crois) et tu n'a pas l'impression de manquer de quelque chose.

La conduite d'un tel engin est quand meme très différente de cette d'une GSXR par exemple. Tout sur le couple, sans impression de puissance, et je peux te dire que ça avoine quand meme.

Pour la finition, je n'ai pas eu de reproche à  lui faire. La selle est de bonne facture, et confortable, le tebeau de bord, je ne n'y suis pas attardé, mais il est lisible sans difficulté. J'ai regardé un peu tout les détails sans vraiment chercher le truc qui ne va pas. Je n'ai rien remarqué de choquant et ou mauvaise finition.

Voilà ...
Le seul point qui à  mon gout mériterait d'être scruté avec minutie est la capacité du réservoir et l'autonomie. Je ne l'ai pas fait, car au début, je ne pensais pas acheter. Mais c'est clair que j'ai trouvé cette moto très agréable dans toutes les utilisations.
C'est le premier roadster à  sensations, et le bruit des pots, c'est quand meme vraiment sympa.

Pour le duo, je pense que la passagère aura les jambes aussi repliées que sur une R1. C'est bien dommage.

Essaye de trouver une concession Yam pour essayer, car ça faut vraiment le déplacement.

Hors ligne eldarin

  • LyonMotards
  • LyonMot' accro
  • ******
  • Messages: 6633
  • Moto: 1000 GSXR L0 dark et une pistouille :-P
Re: Yamaha MT-01
« Réponse #4 le: 13 juillet 2005 à 09:39:06 »
Salut mon bibi,
Je pense regarder cette am a yam,a dardilly.
Merci encore pour ces renseignement !  ;-)
Les femmes et le bordeaux, je crois que ce sont les deux seules raisons de survivre